{{syndication url="https://www.lemonde.fr/education/rss_full.xml" nb="5" title="Amis de la terre"}}
donne

Amis de la terre

Les cérémonies, vendredi 24 juin, ont mis en lumière le malaise d’une partie de cette jeunesse, faisant écho aux discours récents d’autres élèves, à Centrale Nantes ou AgroParisTech.
Accéder à l'intégralité du contenu
Les postes aux concours ne seront pas tous pourvus. A Versailles et à Créteil, des centaines d’entre eux pourraient même rester vacants, alertent les syndicats. Face à l’urgence, les académies engagent des contractuels.
Accéder à l'intégralité du contenu
Avec la hausse continue des prix, les associations s’alarment du nombre de jeunes hommes et femmes qui ont du mal à s’alimenter, une fois le loyer et les études payés.
Accéder à l'intégralité du contenu
Taxé de « wokisme » et d’indigénisme par l’extrême droite, critiqué par une partie de la gauche pour son analyse des inégalités dont sont victimes les minorités, le nouveau ministre de l’éducation nationale et historien de la condition noire en France rejette l’idée d’un « ministère idéologique ».
Accéder à l'intégralité du contenu
Après l’émotion causée par un « tripatouillage » de notes aux épreuves de spécialité, les enseignants s’interrogent : la bienveillance, de mise en temps de Covid, pourrait être en train de devenir la nouvelle norme. Et poursuivre la dévaluation du bac.
Accéder à l'intégralité du contenu